Catégories

Est-ce qu’un vétérinaire est un docteur ?

Est-ce qu’un vétérinaire est un docteur ?

Le vétérinaire, c’est la personne qui s’occupe de l’état de santé des animaux. Il est donc médecin par statut professionnel. Cherchez-vous à connaître les rôles et fonctions du vétérinaire ? Si oui, découvrez dans ce guide ce qu’il faut savoir.

Oui, le vétérinaire peut être appelé « docteur »

Le vétérinaire, c’est le praticien de la médecine et chirurgie des animaux. C’est également un passionné des animaux. Sa fonction est de maintenir ces derniers en bonne santé et dans les conditions favorables pour l’accomplissement de leurs fonctions de reproductions. Il a des connaissances solides et une bonne capacité d’analyse lui permettant de réaliser des diagnostics perspicaces.

A découvrir également : Le Kangourou en Australie : Aperçu de l'espèce et son habitat

Au regard de la santé animale, le vétérinaire accomplit un devoir très important. Il étudie les maladies directement ou indirectement transmissibles à l’homme afin de les maîtriser. Ainsi, ils assurent la sécurité sanitaire des animaux. De ce fait, le vétérinaire peut être appelé docteur. Toutefois, au sens académique de l’expression, le médecin vétérinaire est « docteur » par défaut.

Les rôles du vétérinaire

Les médecins vétérinaires ont pour vocation, la santé et le bien-être du règne animal. Ils expérimentent plusieurs domaines (la neurologie, la chirurgie, la médecine préventive…) et assument un nombre important de tâches au quotidien.

A voir aussi : Comment vermifuger votre chat ?

  • Détecter les maladies transmissibles et les épidémies.
  • Les tests et examens biologiques.
  • L’élevage, l’hygiène et le soin des animaux.

Ils effectuent une recherche perpétuelle en médecine vétérinaire afin de faire la promotion de la santé. Ses différentes missions varient selon son environnement de travail, qu’il soit dans un cabinet, un fonctionnaire ou un simple salarié.

La médecine vétérinaire

un vétérinaire

La médecine vétérinaire est un peu comme la médecine générale à la différence celle-ci s’occupe des animaux de compagnie. C’est la discipline médicale qui applique des principes de la médecine à tous types d’animaux.

Elle s’intéresse à la prévention, le diagnostic, le dépistage des maladies ou anomalies. Le but est de guérir les blessures et de solutionner les problèmes liés à la santé animale. Elle est d’une importance capitale pour une meilleure santé non seulement animale, mais aussi publique.

Un médecin vétérinaire accueille chaque jour, dans son cabinet, des espèces animales différentes souffrant de divers maux. Sa fonction comporte soins aux animaux et conseils aux propriétaires : c’est un praticien pluridisciplinaire. Son domaine d’intervention s’est élargi ces dernières années et il s’attelle à de nouveaux animaux de compagnie.

Un médecin vétérinaire peut être appelé « docteur », car il intervient dans les mêmes domaines qu’un médecin généraliste : c’est un emploi de langage courant.

Les formations nécessaires pour devenir vétérinaire

Devenir médecin vétérinaire est une démarche qui requiert des efforts à tous les niveaux. Le parcours pour y arriver est long et peut paraître difficile. Il faut ainsi s’y préparer en amont et suivre un certain nombre de formations.

Pour intégrer une école vétérinaire, il faudra d’abord obtenir le baccalauréat avec mention (scientifique de préférence). Il sera nécessaire de passer par la première année commune aux études de santé ou PACES qui permettra l’accès à plusieurs filières sanitaires dont celle du métier de vétérinaire.

Le concours national commun d’entrée dans toutes les écoles nationales vétérinaires françaises se déroule au cours de cette première année. Les candidats doivent avoir obtenu un minimum requis en termes de notes pour pouvoir accéder aux places limitées disponibles.

La formation proprement dite se déroulera sur 5 ans à temps plein durant lesquels les étudiants seront amenés à effectuer des stages pratiques variés afin de mieux comprendre leur futur métier. Cela inclut aussi une partie théorique importante qui couvre divers domaines tels que l’anatomie, la chirurgie ou même la pharmacologie animale.

Pensez à bien souligner qu’il existe aussi différentes spécialisations possibles telles que l’élevage bovin, la médecine comportementale chez les animaux domestiques ou encore la pathologie aviaire.

Embrasser le métier de vétérinaire nécessite beaucoup d’investissement personnel mais cela reste toujours passionnant pour les amoureux des animaux. Il faut être prêt à travailler dur pour pouvoir accéder au niveau requis mais cela en vaut largement la peine, d’autant plus que le marché du travail est bien rémunéré et toujours très porteur dans ce secteur !

Les différences entre la médecine humaine et la médecine vétérinaire

Les différences entre la médecine humaine et vétérinaire sont nombreuses, bien que les deux disciplines partagent des similitudes en termes de méthodologie et d’approche professionnelle.

La principale différence est que les vétérinaires ne soignent pas uniquement une espèce animale. Effectivement, ils doivent connaître l’anatomie de toutes les espèces domestiques, sauvages ou exotiques afin de pouvoir diagnostiquer leurs maladies et établir un traitement adapté à leur condition. Cela peut inclure des chiens, chats, chevaux, mais aussi des oiseaux ou même des reptiles !

L’autre distinction majeure est liée au fait qu’un animal ne peut pas parler pour exprimer ses douleurs ou symptômes. Les vétérinaires basent donc souvent leur diagnostic sur l’observation du comportement général de l’animal ainsi que sur divers examens complémentaires tels que le scanner ou la radiographie.

En ce qui concerne la pharmacologie et les médicaments utilisés pour traiter les différents maux chez les animaux, il y a aussi quelques subtilités à prendre en compte : certains médicaments destinés aux humains peuvent être nocifs voire mortels pour certains types d’animaux (par exemple le paracétamol qui doit être évité chez le chat). Il existe donc une variété spécifique de produits pharmaceutiques conçus exclusivement pour nos amis à quatre pattes.

Il faut souligner qu’une grande partie du travail effectué par un vétérinaire consiste en prévention plutôt qu’en guérison. Les vaccinations, les bilans de santé réguliers et la promotion d’une alimentation saine sont autant de considérations importantes pour protéger la santé des animaux.

Bien que certains aspects soient très différents, il y a beaucoup de points communs entre le métier de médecin humain et celui du vétérinaire. Les deux disciplines ont à cœur leur mission première : sauver des vies !

Articles similaires

Lire aussi x