Catégories

Comment gérer les conflits entre chats ?

Comment gérer les conflits entre chats ?

Il n’est pas rare de voir des chats en conflit. Ces moments sont pour la plupart des temps éprouvants et surtout lorsque cela se répète et s’installe sur une longue durée. Sachez qu’il y a une meilleure façon de gérer ces conflits. Si vous avez des chats en conflit, voici comment procéder pour gérer la situation.

Connaître la cause du conflit

La présence de conflits entre chats qui vivent sur un même territoire est une chose normale. Toutefois, il faut savoir gérer la situation pour que cela ne soit pas de répercussions sur leur santé. Ainsi, la première chose à faire est d’identifier la cause du conflit. En voici quelques-unes.

A lire aussi : Distributeurs de croquettes pour chat : service à volonté ou repas programmés ?

Le besoin d’avoir plus de ressources

Les ressources sont des raisons qui peuvent amener des chats à rentrer en conflit. En effet, la nourriture et l’eau sont indispensables à la survie d’un chat. Son bac à litière, ses jouets, ses gamelles et ses panières sont aussi sous son contrôle.

Si le chat est comblé pour ses besoins, il est rare de le voir chercher ailleurs. Dans le cas d’un nouvel arrivant, voir ses ressources utiliser par quelqu’un d’autre peut lui faire le contrôle exclusif. Cela constitue un motif de conflits entre chats.

A lire aussi : Les pièges à éviter dans l'éducation féline : astuces et bonnes habitudes à adopter

Sexualité

Le conflit dû à la sexualité se produit généralement entre deux mâles adultes lorsqu’il y a une femelle en chaleur à proximité. Les bagarres qui en découlent sont souvent violentes et peuvent laisser un d’eux blessé. Vous remarquerez qu’ils vont s’affronter jusqu’au point où l’un d’eux abandonne.

Le jeu inapproprié

Pour un chat non socialisé, il est tout à fait normal que dans les phases de jeu avec un congénère, il ait tendance à le mordre et à le griffer. Ce comportement sera vécu par l’autre chat comme une agression et sera certainement une source de bagarre.

Agir en fonction du stade du conflit

conflits entre chats

Si vous voulez bien gérer un conflit entre chats, vous devez agir en fonction du stade du conflit. Il se distingue trois stades dans l’évolution d’un conflit.

Le premier stade est la distanciation. Des chats qui se rencontrent pour une première fois vont chercher à s’intimider. Il y aura des menaces vocales, mais cela ne va pas dégénérer si chacun dispose de ressources. Le conflit aura tendance à évoluer de façon satisfaisante. Dans ce cas, il ne faut pas intervenir sous peine d’interrompre le processus.

Le deuxième stade est celui de l’escarmouche. À ce stade l’un des chats est agresseur et l’autre est agressé. Ce dernier aura tendance à s’isoler et se cacher. Dans ce cas, n’intervenez toujours pas. Veillez simplement à ce que chacun d’eux dispose de ses propres ressources. Doublez si possible les ressources et séparez les espaces de chacun. Le dernier stade est celui d’obnubilation, dans ce cas si une bagarre violente éclate n’intervenez pas physiquement, mais détournez l’attention des animaux.

Introduire un nouvel arrivant dans la famille féline

<img class='size-full wp-image-2220 aligncenter' src='https://www.univers-animaux.net/wp-content/uploads/gatos-nuevos-familia.jpg' alt='nouvel arrivant dans la famille féline‘ width=’1200′ height=’800’ />

Introduire un nouvel arrivant dans la famille féline peut s’avérer difficile. Les chats peuvent être très territoriaux et ne pas apprécier l’arrivée d’un nouveau compagnon sur leur territoire.

Toutefois, il existe des astuces pour faciliter cette transition. Avant l’introduction du nouveau chat, veillez à ce que chacun dispose de ses propres ressources. Effectivement, les chats sont très attachés à leurs zones de repas, de jeu et de couchage. Vous devez vous assurer que personne ne se sente menacé ou privé.

Crédit photo : Univers Animaux

Certains droits réservés.

S’il est possible, commencez par une introduction olfactive en échangeant les couvertures entre les deux chats afin qu’ils puissent sentir l’odeur de l’autre sans se voir directement. Continuez par des rencontres visuelles courtes sous haute surveillance jusqu’à ce que vous soyez sûr que les deux chats peuvent coexister sans problèmes.

Si la cohabitation est difficile, ne forcez pas la situation. Il peut être nécessaire de séparer les chats pendant un certain temps et d’augmenter progressivement le temps qu’ils passent ensemble. Utilisez aussi des diffuseurs de phéromones pour aider à calmer les chats et réduire leur stress.

En respectant ces quelques conseils, vous pouvez faciliter l’introduction d’un nouveau chat dans votre famille féline. Rappelez-vous toujours qu’il faut du temps pour que les animaux s’habituent les uns aux autres. Soyez patient et laissez-les faire connaissance à leur propre rythme.

Prévenir les conflits grâce à une bonne gestion de l’espace et de la nourriture

Pour éviter les conflits entre chats, une bonne gestion de l’espace et de la nourriture est essentielle. Les chats ont besoin d’avoir leur propre territoire pour se sentir en sécurité et à l’aise. Par conséquent, chaque chat devrait avoir sa propre zone de couchage, son bol de nourriture et sa litière.

Vous devez séparer les bols et les zones de repos des chats afin que chacun puisse manger ou se reposer tranquillement sans être dérangé par un autre chat qui passe à proximité. Si vous avez plusieurs chats, envisagez d’installer plusieurs distributeurs automatiques ou bols séparés pour éviter tout conflit alimentaire.

Il peut être judicieux d’investir dans des arbres à chat ou des étagères murales pour offrir plus d’espace vertical aux félins. Effectivement, cela permettra aux chats de s’éloigner du sol et donc d’avoir leurs propres espaces personnels où ils peuvent se détendre sans être dérangés.

Gardez aussi en tête qu’il est possible que certains chats ne tolèrent pas la présence d’autres animaux dans leur environnement immédiat. Si c’est le cas chez vos petits compagnons félins, essayez alors autant que possible de les faire cohabiter ‘en solo’ : donnez-leur suffisamment d’espace personnel où ils puissent vivre confortablement sans jamais interférer avec ceux des autres.

Une bonne gestion territoriale • combinée à une attention particulière au moment des repas • sera efficace pour empêcher tout abus volontaire ou involontaire sur la nourriture ou encore sur le domaine territorial protégé par chacun des chats. Tout conflit pourra être évité avant même qu’il ne commence.

En veillant à respecter les besoins et les limites de chaque chat au sein de votre foyer, vous mettez toutes les chances de votre côté pour empêcher que des querelles n’éclatent entre eux. En favorisant ainsi une cohabitation harmonieuse, vos félins seront apaisés et heureux dans leur environnement domestique, ce qui va nécessairement contribuer à leur bien-être général sur le long terme.

Utiliser des phéromones pour apaiser les tensions entre chats

En cas de tensions persistantes entre vos chats malgré une gestion territoriale efficace, vous pouvez envisager d’utiliser des phéromones pour les apaiser. Les phéromones sont des substances chimiques naturelles produites par les animaux pour communiquer avec leurs congénères.

Dans le cas spécifique des chats, il existe des produits tels que Feliway qui reproduisent la phéromone faciale féline et qui ont prouvé leur efficacité dans la réduction du stress et de l’anxiété chez ces animaux. Ces produits se présentent sous forme de diffuseurs électriques ou de sprays à vaporiser dans votre maison.

L’utilisation régulière de ce type de produit peut aider à calmer vos félins en créant un environnement plus rassurant et agréable pour eux. Cela peut aussi faciliter leur adaptation lorsqu’un nouveau chat est introduit dans le foyer ou lorsque la dynamique du groupe change.

Pensez à bien garder à l’esprit que les phéromones ne sont pas une solution miracle et qu’elles peuvent ne pas fonctionner avec tous les chats. Il est donc recommandé d’en parler avec votre vétérinaire avant d’investir dans ce type de produit afin d’évaluer s’il convient bien à votre situation particulière.

Les conflits entre chats peuvent être difficiles à gérer mais ils ne sont pas insurmontables. En comprenant mieux leur comportement territorial ainsi que leurs besoins alimentaires individuels, tout en utilisant si besoin des produits apaisants comme les phéromones, vous pourrez créer un environnement confortable et adapté à vos chats. En offrant à chacun d’entre eux leur propre espace personnel, vous éviterez les conflits entre félins dans votre foyer.

En suivant ces conseils simples mais efficaces, vous favoriserez une dynamique positive entre vos chats ainsi qu’une cohabitation paisible. Et enfin, n’hésitez pas à consulter votre vétérinaire si vous avez besoin de conseils supplémentaires sur la gestion des conflits entre vos petits compagnons félins.

Faire appel à un comportementaliste félin pour résoudre les conflits persistants

Dans certains cas, malgré tous vos efforts pour gérer les conflits entre vos chats, ceux-ci peuvent persister. Si tel est le cas et que vous ne savez plus quoi faire pour rétablir la paix dans votre foyer félin, il peut être judicieux de faire appel à un comportementaliste félin.

Un comportementaliste félin est un professionnel formé pour aider les propriétaires d’animaux avec des problèmes de comportement chez leurs chats. Ils peuvent vous fournir des conseils spécifiques sur la manière de gérer les conflits entre vos félins en fonction de leur personnalité individuelle et des interactions qu’ils ont ensemble.

Le travail du comportementaliste consiste à évaluer la situation en observant l’environnement et les interactions entre vos chats. Il prendra aussi en compte leur âge, leur sexe, leurs antécédents médicaux ainsi que tout autre facteur pertinent avant de proposer une solution personnalisée adaptée à votre situation.

En général, le traitement recommandé par un comportementaliste comprendra une combinaison d’exercices physiques ou mentaux pour stimuler positivement chaque chat ainsi que des techniques qui visent à réduire l’anxiété ou le stress ressenti par chaque animal.

Vous devez noter qu’un traitement avec un comportementaliste ne garantit pas toujours une guérison complète des conflits, mais cela permettra souvent d’améliorer significativement la cohabitation entre eux. En revanche, cela peut prendre plusieurs semaines voire des mois avant d’observer des résultats tangibles dans votre foyer.

Si vous décidez de consulter un spécialiste du comportement félin, assurez-vous qu’il s’agit bien d’un professionnel qualifié doté d’une formation et d’une expérience suffisante pour travailler avec les chats. Vous pouvez aussi demander des références auprès de votre vétérinaire ou d’autres propriétaires de chats ayant déjà fait appel à un comportementaliste.

N’oubliez pas que vous êtes le meilleur juge du comportement de vos félins et que vous devez faire confiance à votre intuition lorsque vous prenez des décisions concernant leur bien-être. Avec patience et persévérance, il est toujours possible d’améliorer la cohabitation entre vos petits compagnons félins !

Articles similaires

Lire aussi x