Catégories

Comment vermifuger votre chat ?

Comment vermifuger votre chat ?

Vermifuger un chat est un acte très important et indispensable même si ce dernier ne sort pas de l’enceinte de votre appartement. Cela lui permet de garder une bonne santé et de vous protéger vous et votre famille de nombreux parasites. Comment Vermifuger son chat ? Découvrez dans cet article les détails sur les étapes à suivre pour vermifuger son chat.

Vermifuge : c’est quoi ?

Vermifuger est un acte important et une mesure de prévention indispensable et essentielle pour lutter contre les différents parasites de votre chat. Votre chat doit être vermifugé, car les vers peuvent entraîner des lésions sur les organes et votre famille et vous risquez d’être contaminé.

A lire aussi : Animaux exotiques en voie de disparition : causes, impacts et solutions pour leur préservation

Vermifuger son chat: comment ça se passe

Vermifuger est une mesure de prévention qui se fait très régulièrement et tout au long de la vie du chat. Cette mesure se déroule suivant quatre 04 étapes très importantes.

Vérifier si votre chat ne présente aucun signe de la Giardiose ou de la Coccidiose.

Peut-être que vous ne le savez pas. Mais aucun vermifuge pour chat tel qu’il soit n’est pas efficace pour tenir une résistance face aux spectres des différents parasites intestinaux que peut rencontrer un chat tout au long de sa vie. De même, il est donc indispensable de vérifier si l’antiparasitaire que vous avez choisi d’utiliser pour vermifuger votre chat est susceptible de lutter contre son infestation du ver.

Lire également : Les dernières avancées dans les traitements médicaux pour nos fidèles compagnons animaux

Dans certains cas, comme celui des parasitoses que sont la Giardiose et la Coccidiose, uniquement les traitements spécifiques sont très efficaces. C’est en cela qu’il est important dans un premier temps d’éliminer ce diagnostic.

Choisir le Vermifuge à administrer à votre chat

D’autant plus que vous avez déjà éloigné les diagnostics de la Giardiose et la Coccidiose, il vous faut rechercher maintenant le bon vermifuge pour aider votre chat à retrouver sa bonne hygiène intestinale. Il existe de nos jours un nombre pléthorique de vermifuges disponibles en pharmacie, sur ordonnance du vétérinaire, au marché ou en service libre. Parmi ce nombre de Vermifuges, on compte :

  • Le Dolthène ;
  • Le Panacur ;
  • Le Milbactor ;
  • Le Milbemax ;
  • Le Milpro ;
  • Le Drontal.

Vermifuger votre chat

Désormais, vous avez choisi le Vermifuge qui vous semble adapté pour la lutte contre la contamination par les vers chez votre chat. Pour commencer, vous devez prendre le temps de bien lire la notice d’utilisation, car elle vous permettra de déterminer la posologie compte tenu du poids du corps de votre chat.

Fournir au chat une alimentation adaptée pour éviter la récidive des vers

À présent que votre chat est Vermifugé, vous devez savoir que la lutte que vous menez contre les vers intestinaux de votre chat ne doit pas s’arrêter à ce niveau. Bien que votre chat soit vermifugé, on constate que certains animaux qui sont nourris avec une alimentation inadaptée à leurs besoins originels présentent une multitude de chances de subir une infestation de vers. La raison de cette attaque des infestations de vers est très simple: avec une alimentation inadaptée, votre animal présente un système immunitaire qui est très faible et devient plus sujet à des parasitoses.

Dorénavant, vous connaissez déjà comment et les étapes à suivre pour Vermifuger votre chat.

Les différents types de vermifuges pour chats

Vous devez comprendre que tous les vermifuges ne se valent pas et qu’ils peuvent différer en fonction de la méthode d’administration, du type de vers ciblés ainsi que des ingrédients actifs utilisés. Voici donc une liste non exhaustive des différents types de vermifuges pour chats disponibles sur le marché.

Les comprimés sont un choix courant pour ceux qui souhaitent administrer eux-mêmes leurs traitements antiparasitaires à leur chat. Ceux-ci peuvent être écrasés et mélangés à la nourriture ou donnés directement dans la bouche du chat. Il peut être difficile d’administrer ces comprimés aux chats récalcitrants ou agités. Certains médicaments ne doivent pas être écrasés avant utilisation car cela altère leur efficacité.

Les pâtes orales sont aussi une option populaire pour les propriétaires de chats. Elles ont l’avantage d’être relativement faciles à administrer en étalant simplement une petite quantité sur la langue ou dans la nourriture du chat. Certains chats n’apprécient pas le goût particulier des pâtes orales et refusent souvent de les manger. Cela peut rendre cette méthode moins pratique si vous avez un animal difficile à traiter.

Les pipettes sont une option populaire pour les propriétaires de chats qui ne souhaitent pas administrer directement un traitement antiparasitaire à leur animal. Il suffit d’appliquer la solution entre les omoplates du chat et le produit se répartira sur toute la surface de son corps. Cette méthode est particulièrement efficace contre les puces. Il peut être difficile de s’assurer que votre chat a bien reçu l’intégralité du traitement sans lécher tout ou partie du produit.

Les injections antiparasitaires sont souvent utilisées chez les chats présentant des infestations sévères ou chroniques. Elles offrent aussi l’avantage d’une administration unique qui peut protéger votre chat pendant plusieurs mois.

A quelle fréquence vermifuger votre chat ?

Maintenant que vous êtes familiarisé avec les différents types de vermifuges pour chats, pensez à bien savoir à quelle fréquence vous devez administrer ces traitements à votre animal. La réponse dépend en grande partie de l’âge et du mode de vie de votre chat.

Les chatons, par exemple, doivent souvent être vermifugés plus régulièrement que leurs homologues adultes. Les experts recommandent généralement une dose tous les trois mois jusqu’à ce qu’ils atteignent l’âge d’un an. Après cela, un traitement antiparasitaire tous les six mois devrait suffire pour la plupart des chats.

Pensez bien au mode de vie et à l’environnement dans lequel vit votre chat. Si vous avez un chat qui passe beaucoup de temps à l’extérieur ou qui a accès à des proies potentielles telles que des souris ou des oiseaux, il peut être nécessaire d’administrer un traitement plus régulier • toutes les 4 semaines dans certains cas.

Si vous avez plusieurs animaux domestiques vivant sous le même toit ou si votre chat côtoie fréquemment d’autres félins (par exemple lorsqu’il passe du temps chez vos amis), il est recommandé d’utiliser des traitements antiparasitaires préventifs tout au long de l’année afin de minimiser leur exposition aux parasites intestinaux.

La meilleure façon de déterminer à quelle fréquence traiter votre animal consiste à en parler avec votre vétérinaire traitant qui sera en mesure d’évaluer son état général et ses besoins individuels. Pensez à bien comprendre que la lutte contre les parasites intestinaux est une bataille continue et régulière, mais cela en vaut la peine pour garantir le bien-être à long terme de votre chat.

Articles similaires

Lire aussi x