Catégories

Faut-il vacciner un chat qui ne sort pas ?

Faut-il vacciner un chat qui ne sort pas ?

Les chats sont des animaux susceptibles d’attraper des maladies de plusieurs façons. Les affections qui touchent ces animaux ne font pas la distinction entre un animal qui vit à l’extérieur et un animal qui ne sort pas. Mais faut-il pour autant vacciner un chat qui vit exclusivement en intérieur ? Trouvez dans cet article, quelques explications sur le sujet.

Est-il obligatoire de vacciner un chat qui ne sort pas ?

De nombreux propriétaires de chats qui ne vivent qu’à l’intérieur estiment qu’il n’est pas obligatoire de les faire vacciner. Pourtant, c’est faux. Même si votre chat ne sort pas, il est fortement recommandé de la faire vacciner contre la leucose, le coryza et le typhus.

A lire en complément : Communiquer avec un Kakariki : Mythe ou réalité ?

En effet, ces différentes maladies se trouvent essentiellement à l’intérieur. On pourrait naïvement dire que les chats et/ou les chatons qui vivent à l’intérieur sont protégés de ces maladies et qu’il n’est pas nécessaire de les vacciner. Ce qui est purement une erreur.

Les humains vont à l’extérieur et entrent en contact avec plusieurs bactéries à leur insu. On peut directement penser aux vêtements, aux chaussures, ou même aux rafales du vent. Tous ces microorganismes peuvent finir par se retrouver directement sur le chat qui ne sort pas. Et par conséquent, le chat qui vit exclusivement à l’intérieur peut être touché par le typhus ou le coryza.

A découvrir également : Les dangers de la pollution plastique pour les animaux marins

Le typhus est une maladie causée par un virus. Il provoque principalement des symptômes gastro-intestinaux. Cette maladie est grave et peut causer la mort du chat.

Le coryza est une maladie causée par des bactéries et des virus. Il provoque des éternuements, un jetage nasal, une fièvre, etc. C’est une maladie qui peut être plus grave, provoquer une anorexie, un amaigrissement. De plus, la vaccination ne permet pas de protéger le chat contre tous les agents du coryza. Elle permet plutôt de le protéger contre les agents responsables des symptômes les plus graves.

Mais en pratique, comment protéger son chat ?

La vaccination est très recommandée pour protéger les chats contre des maladies graves. Quant aux chats qui ne sortent pas, il est surtout conseillé de les vacciner contre le coryza et le typhus.

Selon les nouvelles recommandations, pour bien protéger votre chat, il est préférable de renforcer la primo vaccination. Elles encouragent également à réaliser 3 injections de primo vaccination à 8, 12 et 16 semaines.

Le 1er rappel doit être fait 1 an plus tard et les rappels ultérieurs peuvent être séparés jusqu’à 3 ans. Le vétérinaire en charge du traitement établira le protocole qui correspond le mieux à l’animal compte tenu de son mode de vie.

Les risques encourus pour un chat non vacciné

Les chats non vaccinés sont exposés à des maladies incurables qui sont très souvent mortelles. Les deux maladies les plus redoutées pour les chats sont le typhus et la péritonite infectieuse féline (PIF).

Le typhus est une maladie virale très contagieuse qui se propage rapidement entre les félins, notamment au sein des communautés félines comme dans un refuge pour chats, par exemple. Elle peut être facilement transmise par contact direct ou indirect avec un animal contaminé.

La PIF est aussi une infection virale grave chez les chats. La transmission s’effectue principalement par voie respiratoire ou grâce aux excréments d’un chat porteur de la maladie. Cette pathologie a longtemps été considérée comme incurable et sa mortalité était quasi systématique.

D’autres infections peuvent être transmises aux chats non vaccinés, notamment le coryza, que l’on retrouve fréquemment en collectivité animale, ainsi que la rage qui n’est pas seulement dangereuse pour les humains, mais aussi pour nos amis félins.

Il faut veiller à ce que votre chat soit correctement vacciné afin de le protéger contre ces divers virus potentiellement mortels.

Les vaccins recommandés pour un chat d’intérieur

Les chats d’intérieur sont souvent considérés comme étant moins exposés aux maladies que les chats d’extérieur. Il faut noter qu’il existe des risques pour eux aussi. Les vaccins suivants sont donc recommandés pour un chat qui ne sort pas :

• Le vaccin contre le typhus
• Le vaccin contre la PIF (pour les chats vivant en collectivité)
• Le vaccin contre le coryza (herpèsvirus et calicivirus félin)

Il faut souligner que la fréquence des vaccinations dépend du type de vaccin utilisé et des besoins individuels du chat. Pour certains types de vaccins, une injection unique peut suffire à offrir une protection adéquate pendant plusieurs années.

C’est pourquoi il faut se référer aux recommandations spécifiques données par votre vétérinaire. Il sera en mesure d’établir un plan particulier adapté au mode de vie et à l’état de santé exacts de votre animal.

Notez bien que les rappels annuels systématiques ne sont plus obligatoires. De nombreux vétérinaires suggèrent désormais un calendrier personnalisé basé sur l’environnement et l’état général du chat.

Veillez à ce que votre animal soit correctement suivi par un professionnel qualifié afin qu’il puisse bénéficier des soins nécessaires quand ils le seront requis.

Articles similaires

Lire aussi x