Catégories

Quand aller voir le vétérinaire ?

Quand aller voir le vétérinaire ?

Lorsque vous adoptez un animal domestique comme un chat ou un chien, vous devez à certains moments vous rendre chez le vétérinaire. Il y va de la santé de votre animal de compagnie. Il revient dans ce cas à se demander quand se rendre chez le vétérinaire. Voici un élément de réponses à cette question.

Lorsque vous constatez un changement de comportement

Vous devez aller voir le vétérinaire lorsque vous constatez que votre animal change de manière brusque de comportement. Cela se manifeste le plus souvent par un repris sur soi. Aussi, si vous constatez que le chat dort de trop sans suffisamment manger, cela peut vous alerter sur son état de santé. Pour en avoir le cœur net, vous devez le transporter chez un vétérinaire pour un diagnostic.

A voir aussi : L'urgence de préserver les animaux en voie de disparition

Ce dernier saura vous dire avec exactitude ce qui ne va pas. Par ailleurs, si vous constatez que votre chat ou votre chien se sent affaibli et se cache pendant des heures, amenez-le chez le vétérinaire. Il s’agit en réalité des signes indicateurs de problèmes.

Dès que vous constatez des vomissements

voir le vétérinaireUn certain nombre de signes peuvent vous alerter sur l’état de santé de votre chat ou de votre chien. C’est le cas par exemple des vomissements. Si vous constatez que votre ami à quatre pattes rejette régulièrement une bonne partie du repas que vous lui donnez, cela devrait vous alerter.

A découvrir également : Comment faire une analyse des signes potentiels de danger d'un chien adopté en SPA ?

Il est dès lors recommandé de vite aller voir le vétérinaire pour savoir ce qui ne va pas. Il se peut que cela soit une intoxication alimentaire ou le début d’un malaise. Quoi qu’il en soit, le professionnel en charge des soins des animaux domestiques est bien placé pour apporter son aide.

Lorsque votre animal fait de la diarrhée

Si vous voyez que votre animal domestique, notamment le chat commence par faire la diarrhée, vous devez rapidement l’amené chez le vétérinaire. Il s’agit en réalité de signes de mal-être de vote animal. Il peut également s’agir d’une infection.

Le professionnel en charge des animaux saura de ce fait l’examiner pour savoir où se trouve le problème. Plus vous l’amenez rapidement prendre des soins, mieux cela serait, car cela peut vous éviter les cas graves.

Si vous constatez qu’il se gratte de trop

Les grattements sont des signes qui peuvent amener à aller voir le vétérinaire. En effet, la présence de poux ou de punaises dans les poils de votre animal favorise avec le temps le développement des maladies. Il est plus prudent et surtout plus préventif de vite l’amené, après ce constat, chez le vétérinaire. Ce dernier peut vous prescrire des produits à utiliser pour faire disparaitre ces nuisibles.

Si votre animal a des difficultés respiratoires

Les difficultés respiratoires sont aussi des signaux d’alarme qui doivent vous amener à consulter le vétérinaire. Si votre animal halète, tousse ou respire avec difficulté, cela peut être un symptôme de divers troubles tels que l’asthme, une infection pulmonaire ou encore une insuffisance respiratoire.

Le vétérinaire procédera à un examen clinique complet pour déterminer la cause exacte du problème et prescrire les traitements adéquats. Il peut notamment recommander une radiographie pulmonaire pour vérifier si le cœur et les poumons fonctionnent normalement.

Dans certains cas graves, il pourrait être nécessaire d’hospitaliser l’animal afin de lui administrer des soins intensifs. Les problèmes respiratoires peuvent effectivement mettre sa vie en danger s’ils ne sont pas traités rapidement et efficacement.

Il faut surveiller régulièrement la respiration de votre animal et être attentif aux moindres changements dans son comportement. En cas de doute ou si vous constatez des symptômes inquiétants, n’hésitez surtout pas à contacter immédiatement votre vétérinaire pour obtenir des conseils avisés.

Si vous remarquez des signes de douleur ou de boiterie

Si vous remarquez des signaux de douleur ou de boiterie, il faut agir rapidement. Les animaux sont souvent doués pour cacher leur souffrance, mais certains comportements peuvent révéler leur mal-être comme une démarche anormale, un changement dans les habitudes alimentaires et le refus de se promener.

Les causes possibles de la douleur ou de la boiterie peuvent être variées : entorse, fracture osseuse, arthrose, tumeurs… Seul un vétérinaire pourra déterminer avec précision l’origine du problème en effectuant un examen clinique approfondi. Il peut aussi prescrire des médicaments appropriés pour soulager la douleur ainsi que des séances de kinésithérapie si nécessaire.

En cas d’inflammation articulaire chronique comme l’arthrose, par exemple, le vétérinaire peut recommander une modification du régime nutritionnel et/ou la mise en place d’un programme d’exercice physique adapté à votre animal afin qu’il puisse maintenir sa santé articulaire à long terme.

Il ne faut pas hésiter à prendre rendez-vous chez le vétérinaire dès que vous remarquez quelque chose qui semble inhabituel chez votre compagnon. Certainement, plus vite sera posé un diagnostic et commencée une prise en charge adéquate, meilleures seront les chances qu’il guérisse complètement et retrouve toute sa vivacité.

Articles similaires

Lire aussi x